Adolescence

Conférence « L’adolescence : un autre regard » – Extraits

Samedi matin, je suis intervenue à la médiathèque de Lecelles sur le thème « L’adolescence : un autre regard ».

La conférence s’est transformée en mini-atelier et j’ai passé un moment vraiment très convivial et chaleureux, plein de richesse dans les échanges, avec les parents présents.

Je vous en propose quelques extraits ici !

Pour entendre la conférence dans son intégralité, n’hésitez pas à l’organiser 🙂

**********

« Les parents craignent souvent l’entrée de leurs enfants dans la période de l’adolescence car elle est perçue comme un temps (souvent trop long) de révoltes, d’oppositions, de crise, de dépassement des limites, de difficultés à communiquer, de conflits (…)
Les mots qui reviennent souvent dans la bouche des parents sont :
– démunis (manque d’informations, de ressources, d’outils)
– impuissance (sentiments de ne plus avoir d’impact, d’influence, de pouvoir)
– inquiétude (fréquentations, mauvais choix, avenir compromis, conduites à risque, échec scolaire…)
Les changements de comportements de ces enfants que l’on a vu grandir pendant plus de 10 années renvoient souvent à un tourbillon de pensées et d’émotions inconfortables. La qualité de la relation parents/ados peut se voir modifiée, ce qui nécessite des ajustements individuels et familiaux.

Le désir de la plupart d’entre vous est de vivre des relations harmonieuses avec vos ados. De partage des moments de qualité avec eux. De les voir s’approprier les valeurs que vous avez mis tant d’années à leur transmettre.
De leur côté, les adolescents sont dans une période de grands changements neurologiques, physiologiques, physiques, émotionnels, hormonaux… Leurs préoccupations se tournent vers l’extérieur et ce n’est pas toujours vers leurs parents qu’ils se dirigent pour recevoir de l’écoute et des conseils.
Néanmoins, il est tout à fait possible de créer une relation suffisamment solide et de qualité pour que l’adolescent sache que vous êtes là s’il en a besoin. »

**********

« Il est communément admis que l’adolescence démarre à la puberté, soit, de nos jours, vers 12 ans. Cet âge est de plus en plus précoce.
Quant à la fin de l’adolescence, la société estime qu’elle a lieu à 18 ans. A cet âge, l’individu est décrété autonome, responsable de ses actes, autorisé à donner son avis (vote), à se marier, à conduire, à travailler légalement.
Intérieurement, c’est sans doute un peu plus complexe et indéfinissable que cela !
Certaines personnes vont, en fonction de leur personnalité et de leur histoire, pouvoir se définir adultes à 18 ans, pourquoi pas ! D’autres resteront d’éternels adolescents, parvenant difficilement à adopter le statut d’adulte…
Pourquoi ? Devenir adulte, c’est selon moi accepter à la fois les bénéfices et les responsabilités de la vie d’indépendance. C’est également développer sa conscience et savoir se connecter à lui-même et aux autres, accepter son autonomie tout en acceptant l’interdépendance.
Notre société, en primant sur le matérialisme, la réussite extérieure, l’efficacité, la compétition… contribue à nous couper de nous-mêmes et de nos besoins vitaux profonds. Et peut alimenter une certaine résistance à entrer dans un monde dénué de sens. »

**********

cerveaufanny

« Le cerveau de l’adolescent fonctionne en accéléré. Il y a un nombre de connexions neuronales de plus en plus nombreux et une circulation de l’information qui se fait de manière très rapide. C’est la période pendant laquelle le cerveau évolue le plus.
Des études sur la plasticité du cerveau montrent qu’à l’adolescence, les neurones qui ne sont pas utilisés sont détruits. L’adolescent ne peut pas conserver l’ensemble des neurones qui le composent. Par contre, il est intéressant de trouver des activités qui vont lui permettre de conserver et développer les neurones présents. »

**********

ado

« La « crise d’adolescence » est, selon moi, un « fourre-tout » dans lequel on case les problèmes des jeunes sans y chercher de causes ou de solutions.
Si tant est que l’adolescent tente de prendre une position différente de celle des figures d’autorité, cela est souvent considéré comme résultant de la crise d’adolescence.
La rébellion ne peut-elle pas être considérée comme une tentative de sortir des rapports de force imposés : processus sain d’autonomisation et d’individuation ?
Ceci n’est pas sans rappeler la période 2-3 ans 🙂 »

**********

transition

« L’adolescent revisite avec plus ou moins de conscience les valeurs et les croyances transmises par ses parents depuis son arrivée sur cette Terre. Il doit faire des choix, pas toujours évidents, entre des repères qui le sécurisent et trouver des valeurs qui ont du sens pour lui.
A la fois excitant de se constituer sa propre carte du monde et en même temps tellement angoissant de remettre en question des bases qui nous semblaient solides et ancrées depuis des années et pour les années à venir ! »

**********

adoparent

« Chacun, ado ET parent, est responsable de la relation qu’ils entretiennent l’un avec l’autre, et donc de la qualité de celle-ci. »

**********

« L’adolescence est une période durant laquelle l’ado a énormément besoin de sécurité. Il est donc inconsciemment tiraillé entre deux besoins : sécurité et liberté. »

**********

« Ce que je ressens m’appartient.
Le comportement de l’ado n’est qu’un déclencheur de mon ressenti interne. Cela vient comme appuyer sur un bouton qui va déclencher un signal d’alarme pour m’informer qu’un petit truc en moi, qui s’appelle un besoin et qui contribue à mon bien-être, n’est pas nourri.
Si mon ado a un comportement qui me fait contacter des émotions désagréables, cela vient donc indiquer chez moi qu’un besoin n’est pas nourri. »

**********

« L’adolescent se confie quand c’est bon pour lui.
Il le fait parfois dans des moments anodins du quotidien, ou suite à une conversation qui nous semble anodine.
Accepter qu’il ne veuille pas répondre à nos sollicitations, c’est respecter son choix de ne pas parler. Il reviendra lorsqu’il le souhaitera. »

« Prenez un moment pour observer votre vie de famille. quels sont les temps de qualité de vous passez avec vos ados. Des temps durant lesquels il n’y a rien qui compte sauf le moment présent. »

**********

« Comme tout individu, l’adolescent fait les choix qui sont les plus « écologiques » pour eux. Ils n’agissent pas contre nous mais pour répondre à leurs besoins du moment. »

**********

« Communiquer, ça s’apprend. Et ce n’est pas le genre d’apprentissages que l’on nous offre à l’école ou dans la société de manière générale.
Nous avons vu que les émotions viennent nous informer d’un besoin personnel qui n’est pas nourri. Utilisons ça ! Repérons nos émotions avant qu’elles n’explosent, nos limites avant qu’elles ne soient dépassées. Identifions quels sont nos besoins pour y répondre.
Le conflit peut être créateur. Il peut être une occasion de découvrir une autre manière de voir les choses. Et d’entrer en lien avec l’autre.
Si je sais faire preuve d’auto-empathie et repérer ce qu’il se passe pour moi, je peux alors être davantage en mesure de comprendre et repérer ce qu’il se passe pour l’autre.
Partir du postulat que « Tout comportement a une intention positive ». Certes pour une personne, pas forcément pour l’autre. L’adolescent est centré sur lui-même, tel le tout petit. Son intention n’est pas de blesser l’autre ou de lui nuire, mais de répondre à un de ses besoins sans avoir conscience que ça peut lui faire du mal. »

**********

Si vous voulez organiser la conférence au sein de votre structure
Si vous souhaitez être tenu informé de la mise en place des stages que je suis en train de créer pour les parents d’ados

N’hésitez pas à me contacter (cf. coordonnées dans la colonne de droite).

http://www.cabinet-eveiletsens.com

Publicités

3 réflexions au sujet de « Conférence « L’adolescence : un autre regard » – Extraits »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s