Education positive·Emotions·Enfance·Gestion de conflits·Pédagogie·Situations concrètes

L’éducateur spécialisé : Un être au cœur de la relation 2/4

Voici la seconde partie (/4) de la conférence intitulée : « L’éducateur, un être au coeur de la relation ».
Pour lire la première partie, c’est PAR ICI : Introduction & présentation

Je rappelle que dans un souci de respecter le temps imparti pour la conférence, le contenu est synthétique.
Un ouvrage plus complet, développant les concepts proposés, sera rédigé à partir de ces textes.

De plus, je parle du métier d’éducateur spécialisé, mais ces articles sont tout à fait destinés également aux autres acteurs sociaux et éducatifs (ME, EJE, AMP, AS, Enseignants, etc.) !

Je vous propose de lire l’introduction de cette partie et, dans un souci de légèreté, de retrouver à la suite les liens vers les croyances abordées.

Au plaisir de lire vos retours !

**********

2. ACTUALISER LES CONNAISSANCES

L’éducateur est au cœur de la relation, centrale dans notre accompagnement.
Nous sommes des êtres de relation et le changement a lieu dans la relation à soi et dans la relation à l’autre.
En tant qu’adultes, nous avons une influence sur la construction cérébrale des enfants et des adolescents. Albert Jacquard en parle très bien dans cette vidéo. Nous avons donc tout intérêt à mesurer l’impact de nos comportements sur autrui et de les ajuster en fonction de la personne que nous avons en face de nous en prenant en compte là où elle en est dans son stade de développement et en l’acceptant dans sa singularité.

Les domaines de la relation, des émotions et de la communication me semblent donc faire partie des compétences de base à acquérir et à développer dans les formations des acteurs sociaux et éducatifs, pour les perfectionner ensuite in situ.

Ces dimensions-là sont bel et bien prises en compte dans la mesure où de nombreux cours portent sur ces sujets. Néanmoins, d’après les retours que j’ai en tant que formatrice et les constats que j’ai pu faire sur le terrain en tant qu’éducatrice, certains contenus sont issus de théories anciennes et mériteraient d’être ajustés en fonction des découvertes de ces dernières années dans le domaine des relations humaines.

Aujourd’hui, nous avons cette immense chance de bénéficier du résultat de nombreuses recherches dans le domaine des relations humaines et des neurosciences.
Nous avons des livres, des formations, des vidéos, des articles, des possibilités d’apprendre à profusion et à portée de main.
Et le coût en temps et en argent est tout à fait adaptable en fonction des possibilités et envies chacun : entre quelques vidéos ou e-book gratuits en libre accès sur le net et des formations professionnelles continues sur plusieurs années à plusieurs milliers d’euros, le panel est vaste et personne ne peut nier leur facilité d’accès.

Nous aurions un tas de bénéfices à intégrer dans les théories enseignées les découvertes et les réussites de notre époque. Et il me semble urgent de sortir de notre vision linéaire (une cause = une conséquence / une conséquence = une cause) pour retrouver une vision globale des relations et des comportements humains.

Pour nous y accompagner, le choix des approches est large !!
Pédagogie, discipline, éducation positive
Psychologie positive
Analyse transactionnelle
Approche systémique
Gestalt
Communication Non Violente
Neurosciences
Théorie de l’attachement
Pédagogie institutionnelle
– Pédagogues (Montessori, Freinet, Steiner, Korckzak, …)
– Et j’en passe !!!

***

Pour illustrer les raisons qui m’amènent à dire que les connaissances méritent d’être actualisées et développées, je voudrais faire un tour (non exhaustif) des croyances que l’on retrouve fréquemment sur le terrain, basées sur des théories qui, je pense, sont à remettre en question et/ou à simplement réajuster. Ce sont des phrases que j’ai entendues à plusieurs reprises ou des attitudes que j’ai observées sur le terrain. Ces croyances influencent notre manière de travailler et notre perception de la relation.

croyanceEt si je me permets aujourd’hui d’affirmer que ce sont des croyances, c’est :
– Soit que je les ai moi-même eues et que je les ai décontaminées (j’en ai sans doute encore un certain nombre 🙂 )
– Soit que j’ai pu expérimenter une autre manière de faire/d’être efficace qui démontre que ces propos ne sont pas des vérités

Croyance #1 : Écoute des émotions et des besoins
Croyance #2 : Amalgame entre colère, agressivité, violence, conflit
Croyance #3 : Le cadre, les limites et les interdits (à venir)
Croyance #4 : Autorité et obéissance (à venir)
Croyance #5 : Responsabilité en cas de conflit (à venir)
Croyance #6 : Front commun et cohérence d’équipe (à venir)

Advertisements

4 réflexions au sujet de « L’éducateur spécialisé : Un être au cœur de la relation 2/4 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s